« Gaspard de la nuit » de Aloysius Bertrand

GASPARD loin_et_ailleurs18

Fantaisies à la manière de Rembrandt et de Callot (Paris - Labitte, 1842)

Cycle | La littérature Loin et ailleurs

15.02.2018, 19h00 | Médiathèque Octave Merlier - IFG

« – Où est ton âme, que je chevauche ! – Mon âme, haquenée boiteuse des fatigues du jour, repose maintenant sur la litière dorée des songes. »
Le Nain, Aloysius Bertrand

En 1842, un an après la mort de son auteur, la première édition de Gaspard de la nuit ne rencontre guère que le silence : vingt exemplaires à peine en sont vendus. Et il est vrai que les premiers lecteurs étaient sans doute mal préparés à la découverte de ce recueil qui offrait à la fois l’apparence de la prose et la réalité d’une pure écriture poétique.

Tout le charme pittoresque d’un romantisme noir, qui réinvente le langage d’un Moyen-Âge mythique, se condense dans ces poèmes en prose qui sortent de leur chapeau magique des aventures qu’on croyait oubliées : des sabbats de sorcières, des nains affreux, des pendus sur la potence, des moines dépravés et… le diable, qui rôde et qui séduit.

Le lecteur moderne se plonge avec délice dans ce passé qui ressuscite un monde enfoui et lui donne des couleurs vives. On a l’impression de déchiffrer un manuscrit ancien…

Avec la participation de :
Pola Kapola, éditrice
Yorgos Varsos, traducteur et professeur adjoint du Département de français de l’Université d’Athènes
Dimitri Roboly, professeur adjoint, Littérature française et comparée du Département de français de l’Université d’Athènes
Yiota Ioannidou, traductrice, professeur de français

En collaboration avec le "Programme de Master en Traduction – Traductologie” de la Faculté des Lettres, Université Nationale et Capodistrienne d’Athènes), la librairie Lexikopoleio et les éditions Nissos

Entrée libre