Rencontre avec Raphaël Jerusalmy « Sauver Mozart » ou l’art de la rébellion

raphael_jerusalmyCycle « La littérature loin et ailleurs »

20.03.2019, 19h00 | Médiathèque Octave Merlier - IFG

« Les instruments devraient se taire. Les ténors, les violonistes. Ne pas être complice de tout ça. Par pudeur »
Sauver Mozart : le journal d’Otto J. Steiner, Raphaël Jerusalmy - Actes Sud, 2012

C’est l’histoire d’un attentat musical. Eté 1939, au lendemain de l’Anschluss, Otto J. Steiner égrène ses jours dans un sanatorium de Salzbourg tandis qu’au-dehors l’Histoire montre les crocs.

Autrichien, juif (un peu), seul (complètement), il n’aime plus que la musique et la tuberculose le ronge autant que l’humiliation d’être malade, ou les privations qui achèvent de le pousser à la marge du monde. Un monde dissonant à son oreille de mélomane, une faute de goût existentielle pour cette âme libre, témoin privilégié et involontaire du délitement d’une certaine idée de l’homme. Tout semble joué, quand un événement inattendu le conduit à deux doigts de faire basculer le siècle. Mais s’il ne restait plus rien à sauver sauf Mozart ?

Un hymne à la résistance, intelligent et malicieux.

Diplômé de l’École Normale Supérieure, Raphaël Jerusalmy est né à Paris en 1954. Vétéran de l’armée israélienne, il mène ensuite des actions éducatives et humanitaires. Il est aujourd’hui négociant en livres anciens à Tel Aviv.

Avec la participation de :

Yannis Efstathiadis, écrivain et Achilleas Kyriakidis, écrivain et traducteur

Dans le cadre de « Athènes, capitale mondiale du livre 2018 »

En partenariat avec la librairie Lexikopoleio et les Éditions Melani

Entrée libre