Conférence d'Andreï Makine

Andre iMakineLittérature: La fragile puissance de l'esprit

Cycle «les prix littéraires»

06.04.2016, 19h00 | Mégaron-Palais de la Musique

Prix Goncourt 1995, prix Médicis (ex aequo avec Vassilis Alexakis), prix Goncourt des lycéens, pour Le Testament français.

Né en Russie, il obtient un doctorat de l’université d’État de Moscou, collabore à la revue Littérature contemporaineà l’étranger, avant d’arriver en France en 1987. Il obtient l’asile politique, enseigne à Sciences Po et à l’École normale supérieure avant de se consacrer résolument à l’écriture.

On découvre Andreï Makine essentiellement à la lecture de ses œuvres, ses romans en particulier, sans méconnaître l’importance de ses prises de position courageuses sur certaines formes de décadence dont les media se font l’écho. Son œuvre compte aujourd’hui plus de 15 romans et une pièce de théâtre, Le Monde selon Gabriel. Il écrit parfois sous un pseudonyme désormais révélé au public, celui de Gabriel Osmonde.

Son dernier roman paru aux éditions Grasset, Le pays du lieutenant Schreiber, semble le prolongement d’un essai, cette France qu’on oublie d’aimer.

Modération : Marie-Christine Vandoorne, attachée culturelle de l’Institut français

Entrée libre avec des coupons de priorité, traduction simultanée