Exposition « la collection de l’Institut français d’Athènes (1945-1995) »

expo_editionsIFAUne aventure éditoriale unique

Dans le cadre de Collections ouvertes – Anoixtes Sylloges – Athènes capitale mondiale du livre

05-25.02.2019 | Médiathèque Octave Merlier - IFG
Heures d'ouverture de l'exposition :
Mardi-vendredi : 10h00-19h00 & samedi : 09h00-14h00
Lundi fermé

Pendant plus de quarante ans, de 1945 à 1995, l’Institut français d’Athènes a effectué un remarquable travail d’édition, d’abord en partenariat avec les éditions Ikaros, puis sous la responsabilité de son directeur, Octave Merlier, en publiant en grec des auteurs français ou à l’inverse en traduisant des auteurs grecs contemporains.

Cette collection patrimoniale offre aussi des ouvrages aux thématiques variées sur la langue hellénique et les traditions religieuses de Grèce et d’Asie mineure, s’intéresse à la musique et aux arts et offre également, avec la collection Villes et paysages de Grèce, de précieux guides pour les visiteurs et archéologues amateurs.

Le catalogue, d’environ 150 titres d’un grand intérêt pour le public et les chercheurs, fait partie de l’histoire de l’Institut et de celle de la Grèce. Les choix éditoriaux traduisent en effet parfaitement l’inscription de l’Institut durant cette période dans la vie du pays, et notamment dans les échanges franco-helléniques. Une grande partie de ces livres sont aujourd’hui numérisés et vous sont proposés à la lecture sur la plateforme numérique Culturethèque.

Commissaire de l’exposition : Lucile Arnoux–Farnoux, maître de conférence à l’Université de Tours, traductrice

Présentation brève

Au sortir de la guerre, Octave Merlier conçoit un projet éditorial ambitieux pour l’Institut français d’Athènes, désormais pleinement autonome de l’École française d’Athènes qui l’a fondé en 1907.
Grâce à un financement spécial du ministère, il crée la prestigieuse « Collection de l’Institut français d’Athènes », dans laquelle plus d’une centaine de livres seront publiés, de 1945 à 1995, en français comme en grec. On y trouve aussi bien des traductions en français de littérature grecque (Solomos, Séféris, Sikélianos, Kazantzakis) que des traductions en grec de littérature française classique (Montaigne, Rabelais ou Villon) ou contemporaine (Saint-John Perse), mais également des ouvrages d’histoire, de droit, de philosophie ou d’ethnologie, le projet de Merlier étant à l’origine de monter un service d’éditions scientifiques s’inspirant des éditions du CNRS en France.
Parallèlement à la Collection de l’IFA est créé le Bulletin analytique de Bibliographie Hellénique, destiné à faire connaître en France et dans le reste de l’Europe les livres publiés en Grèce. Dirigé par Néoclès Coutouzis, il devait paraître jusqu’en 1985 et compter 39 volumes.

Au début Merlier collabore avec la jeune maison d’édition athénienne Ikaros, fondée en 1943, mais dès 1949 il équipe l’établissement d’un atelier de composition puis, deux ans plus tard, de deux presses qui permettent d’imprimer non seulement les ouvrages de la Collection, mais aussi les catalogues des expositions organisées à l’IFA et les livres scolaires produits par ses équipes pédagogiques, conférant ainsi à l’institut une véritable indépendance éditoriale. L’imprimerie, dirigée par N. Coutouzis, fonctionnera jusqu’en 2002, date de son démantèlement.
Après le départ d’Octave Merlier, en 1961, la Collection de l’IFA continue d’exister et s’enrichit encore de quelques ouvrages importants, mais le rythme des publications ralentit et l’activité éditoriale de l’Institut évolue vers d’autres formes, privilégiant en particulier des accords de partenariat avec des maisons d’éditions grecques, comme Hestia ou Agra, ou françaises, comme Actes Sud.

Littérature grecque
La Collection de l’IFA propose la littérature grecque en traduction – poèmes de Solomos et de Séféris traduits par R. Levesque, respectivement n° 1 et 2 de la collection, dès 1945, puis œuvres de Sikélianos (1946) et de Kazantzakis (1951) –, mais aussi en langue originale, comme le théâtre de Sikélianos, en partie inédit (Thymélé, vol. 1-3, 1950-1955).
En 1965-1966 paraît la version française de l’Histoire de la littérature néo-hellénique de Constantin Dimaras, ouvrage de référence dont la publication avait été décidée dès 1953 par O. Merlier.
En 1991, un accord de coédition est signé entre les éditions Actes Sud et l’IFA, grâce auquel une vingtaine d’œuvres de la littérature néohellénique sont publiées en traduction par des élèves et anciens élèves du Centre de la Traduction Littéraire (CTL) de l’IFA ainsi que par des traducteurs chevronnés.

Littérature française
L’un des objectifs de la Collection est de rendre accessibles au public grec certains grands textes classiques de la littérature française. Villon, Descartes, Molière, Rabelais, La Rochefoucauld, Montaigne font ainsi successivement l’objet d’éditions bilingues établies et commentées par des philologues grecs reconnus (S. Skiadaressis, Chr. Christidès, G. N. Politis, Kl. Paraschos, etc.). La littérature contemporaine est représentée par la belle traduction d’Anabase, de Saint-John Perse, par le poète et traducteur Takis Papatsonis (1957).
En 1991 est créée la collection « Théâtre » (Θέατρο), qui publie les traductions en grec de pièces du répertoire français – classique et contemporain – réalisées par des élèves du Centre de la Traduction littéraire (CTL) de l’IFA. De 1991 à 2000, 26 textes sont édités.

Histoire
Des études portant sur différentes périodes de l’histoire de la Grèce sont publiées, en grec comme en français, mais l’histoire byzantine est particulièrement à l’honneur dans la Collection de l’IFA, avec l’Histoire de l’État byzantin de Konstantinos Amantos (1947), puis les six volumes de Vie et civilisation byzantines de Phédon Koukoulès (1948-1956) (en grec tous les deux). L’histoire de l’éducation est également représentée avec Το κρυφό σχολειό [L’école de Volos] d’Alexandre Delmouzos (1950) qui milite en faveur de l’enseignement de la langue démotique à l’école.

Ethnologie, linguistique et ethnomusicologie
Une sous-collection réunit les publications liées à l’activité des Archives musicales de folklore et du Centre d’Études d’Asie Mineure dirigés par Melpo Logothéti-Merlier. On y trouve des études sur la civilisation et les dialectes et d’Asie Mineure par les collaborateurs de Melpo Merlier, comme D. Loukatos et D. Loucopoulos, en grec et parfois traduites en français, ainsi que des travaux sur la musique populaire, comme les Études sur la chanson cleftique, de Samuel Baud-Bovy (1957). La collection accueille également le récit émouvant du voyage de Séféris en Cappadoce, Trois jours dans les églises rupestres de Cappadoce / Τρεις μέρες στα μοναστήρια της Καππαδοκίας (1953).

Villes et paysages de Grèce
En 1949 Raymond Matton, professeur de géographie à l’IFA et photographe, inaugure la série « Villes et paysages de Grèce » avec son ouvrage abondamment illustré Rhodes, véritable succès qui fera l’objet de 4 rééditions jusqu’en 1988, suivi bientôt de Hydra et la guerre maritime, 1821-1827 (1953), La Crète antique (1955, 2e éd. 1960), La Crète au cours des siècles (1957), Corfou (1960), Athènes et ses monuments du XVIIe siècle à nos jours (avec sa femme Lya, 1963), et enfin Mycènes et l'Argolide antique (1966).

Collection scolaire de l’IFA

L’IFA publie également les méthodes d’apprentissage du français et ouvrages scolaires mis au point par ses équipes pédagogiques, comme Notre premier livret de français, par Irène Tsouchlou, Hélène Papanicolaou (1958), Sons et couleurs. Livre élémentaire de lecture, par Marie Casanova, Hélène Papanicolaou et Irène Tsouchlou, illustré par Hélène Mourélou, ou encore Le cahier d’écriture, par G. Mourélos, illustré par H. Mourélou (1958).


Pour plus d’informations sur les modalités d’inscription :

culturetheque@ifa.gr | tél. 210 33 98 650

www.mediatheque.gr | www.culturetheque.com