Les chats sont morts – 17ème siècle. Matin. Molière se réveille

Claire StergeConception et mise en scène : Maria Apostolakea

14.05 - 05.06.2018 | Centre de Contrôle des Télévisions (ΚΕΤ)
Chaque lundi et mardi | 21h00

Entrée : 10€, 8€ (étudiants, plus de 65 ans), 5€ (carte de chômeur)

En scène Molière et son maitre d’hôtel. A travers des textes et des lettres que Molière lui-même a écrit ou des textes écrits sur lui, les deux personnages parlent de l’importance de la résistance et de l’intérêt de créer ensemble avec les gens que nous choisissons.

photo : Claire Sterge

« J’ai considéré que je n’avais rien de mieux à faire que d’attaquer, par des scènes comiques, les perversités de mon époque », a dit Molière. Des perversités qui, 400 ans plus tard, font encore part de notre société. Il a parlé à travers le rire de la place de la femme, de la société patriarcale, de l’oppression religieuse, de l’hypocrisie, de l’athéisme, de l’amour libre.

« Qu’y a-t-il au monde que nous n’avons pas corrompu ? » se demande Molière dans une lettre à Louis XIV. La réponse est donnée dans son œuvre : rien.


Durée du spectacle : 60 minutes

Plus d’information: https://polychorosket.gr/