Le sport qui compte des millions de passionnés a inspiré les artistes et les écrivains

Les artistes et le foot



Les écrivains et le foot

« Ce que je sais de plus sur la morale et les obligations de l’homme, c’est au football que je le dois », Albert Camus

« Une belle partie, c’est de l’intelligence incarnée », André Maurois

« Au football, tout est compliqué par la présence de l’équipe adverse », Jean-Paul Sartre

« Il a conquis le ballon et seul, sans se presser, il descend vers le but adverse.

Ô majesté légère, comme s’il courait dans l’ombre d’un dieu !...
Et ses pieds sont intelligents, et ses genoux sont intelligents. Magnifique est la gravité dure de ce jeune visage… »

Henry de Montherlant


De nombreux autres écrivains ont évoqué le ballon rond comme :

Laurent Mauvigner (Dans la foule ), Eugène Ebodé (La divine colère), Didier Daeninckx (11 fois l'OM : Le Tacle et la plume), Rachid Boudjedra ( Le vainqueur de coupe chez Folio), Christophe Donner (auteur d’un roman sur son oncle, l’arbitre Joël Quinion), Peter Handke (L’angoisse du gardien de but au moment du penalty), François Bégaudeau (Jouer juste chez Verticales), John King (Football factory), sans oublier le Britannique Nick Hornby, auteur du fameux Fever Pitch.
Seuls Umberto Eco, George Orwell et Frédéric Dard, cités par Patrick Delbourg et Benoît Heimermann dans Plume et crampons, Football et littérature, ont proclamé haut et fort leur haine de ce sport, considéré comme un autre « moyen de faire la guerre » au milieu de « rugissements de spectateurs en furie »…

 

Autres événements dans les villes de la compétition :

21 juin : Fête de la musique

23 au 26 juin : Bordeaux fête le vin et ouverture de la cité du vin à Bordeaux en juillet 2016

01-03 juillet : Festival de musique rock : les Eurockéennes de Belfort


Picasso à l’honneur dans trois musées :

Picasso. Sculpture au musée Picasso, Paris, 8 mars au 28 août

Picasso, un génie sans piédestal au Mucem, 26 avril au 29 août

Picasso au musée Soulages, Rodez, 11 juin au 25 septembre 2016