Saint Denis

La Stade de France se trouve dans cette ville située à 10 km au nord de Paris où les matchs d’ouverture et de la finale se joueront. Mais il faut absolument découvrir les autres richesses de la ville.


La Basilique Cathédrale de Saint-Denis

La dernière demeure des rois et reines de France. Construite sur la tombe de saint Denis, évêque missionnaire mort vers 250, l’abbaye royale de Saint-Denis accueille dès la mort du roi Dagobert en 639 et jusqu’au XIXe siècle, les sépultures de 43 rois, 32 reines et 10 serviteurs de la monarchie. En 1966, la basilique est élevée au rang de cathédrale.

Un musée de sculpture. Avec plus de 70 gisants médiévaux et tombeaux monumentaux de la Renaissance, la basilique recèle en son sein, le plus important ensemble de sculpture funéraire du XIIe au XVIe siècle.

La naissance de l'art gothique. Conçue par l'abbé Suger, conseiller des rois, de 1135 à 1144, achevée au XIIIe siècle sous le règne de Saint Louis, œuvre majeur de l’art gothique, l’église inaugure la place centrale de la lumière, symbole du divin, dans l'architecture religieuse. 

http://www.saint-denis-basilique.fr/


Festival musical de Saint-Denis

Le Festival de Saint-Denis vous donne rendez-vous du 26 mai au 24 juin 2016 avec les grands classiques de toujours.

« De la musique qui touche les cœurs et éveille les esprits, de la musique pour voyager, de la musique dans la Basilique, à la Légion d’Honneur, mais aussi dans les quartiers et les écoles.

La Coupe d’Europe de football, en France, et au Stade de France dès le 10 juin, nous a invités à élargir nos horizons : de Mahler à Goran Bregović, de Bach à Rosemary Standley, des lumières de Stockhausen à l’Hymne à la joie de Beethoven, de « l’équipe des femmes » que Métis met en avant jusqu’aux Amazones d’Afrique en final, sur la « fan zone ».
Du monumental, de la poésie et des fanfares, du baroque et du rock, des voix en solo et en grand choeur.

Quelques concerts s’inspirent toujours de la Basilique même : pleins feux sur le grand orgue Cavaillé Coll joué par son titulaire Pierre Pincemaille ; deux Requiem, l’un autour de la figure mythique d’Anne de Bretagne dont la Basilique abrite l’un des plus spectaculaires tombeaux, l’autre de Donizetti, rare joyau de Bel Canto confié à Leonardo García Alarcón.

2016 permet également de retrouver les quatre formations de Radio France avec Mikko Franck, Sofi Jeannin et Michele Mariotti, l’inventivité du Balcon, de Pygmalion ; un concert-lecture à la Légion d’Honneur avec une première rencontre de Julie Depardieu et Charles Berling, mais aussi Karine Deshayes, Sandrine Piau, Jean Rondeau ou Renaud Capuçon.

Plus que jamais la musique nous est essentielle. Elle est notre langue commune, partageons-la encore davantage. »

Nathalie Rappaport, directrice du festival

http://www.festival-saint-denis.com


La Cité du Cinéma

Véritable carrefour de l’industrie cinématographique européenne, la Cité du Cinéma, initiée par Luc Besson, se trouve au cœur d’une ancienne centrale électrique construite début 1900.

Au programme de votre visite guidée : Avenue des studios, ateliers décors, écoles de cinéma, anecdotes et secrets de tournages… Vous comprendrez alors comment tous les métiers du cinéma, représentés au sein de la Cité, travaillent en synergie autour d’une même passion. 

http://www.citeducinema.org/#sthash.xSqZMVpS.dpuf


Comment se rendre à Saint-Denis :

La ville de Saint-Denis est connectée avec le centre de Paris par RER, l’accès étant très rapide et direct. Une ligne métro est également possible.