Conférence de Jean-Pierre Sauvage

J P SauvageDe la topologie chimique aux machines moléculaires

Cycle « CNRS »

28.11.2017, 19h00 | Mégaron - Palais de la musique

Dans le cadre de son cycle de conférences mettant à l’honneur le CNRS, l’IFG invite Jean-Pierre Sauvage, prix Nobel de chimie 2016, pour une conférence exceptionnelle à Athènes.

Au cours des vingt dernières années, le domaine des « machines moléculaires » a connu un développement spectaculaire. L’intérêt porté par les chimistes à de tels systèmes tient à plusieurs facteurs. En particulier, l’omniprésence des systèmes dynamiques complexes en biologie et le caractère essentiel de ces machines ou moteurs dans la plupart des processus du vivant ont incité les chimistes à créer des composés complexes dont les mouvements rappellent ceux des systèmes biologiques. Le chimiste a ainsi pu démontrer qu’il est capable d’élaborer des molécules ou des assemblages moléculaires aux fonctions complexes, même si ces dernières sont encore d’une extrême simplicité par comparaison à celles des protéines motrices du monde vivant.

La conférence montrera comment ce domaine de machinerie moléculaire découle en grande partie de recherches antérieures.

Jean-Pierre Sauvage, Fraser Stoddart et Bernard Feringa sont les trois lauréats du prix Nobel de chimie 2016, qui a récompensé trois pionniers majeurs dans le domaine des machines moléculaires.

Leurs travaux pionniers ont fait entrer les nanosciences dans une nouvelle dimension en concevant des nano-machines capables de reproduire les mouvements du vivant.

Le jury des Nobel a expliqué lors de son annonce que « le moteur moléculaire se trouve aujourd’hui au même stade que le moteur électrique dans les années 1830, lorsque les scientifiques exposaient des manivelles et des roues, sans savoir que cela mènerait aux trains électriques, au lave-linge, aux ventilateurs et aux mixeurs ».

À terme, ces machines miniatures « seront très probablement utilisées dans le développement d’objets comme les nouveaux matériaux, les capteurs et les systèmes de stockage d’énergie ».

Jean-Pierre Sauvage est professeur émérite de l’université de Strasbourg, directeur de recherche émérite à l’Institut de science et d’ingénierie supramoléculaires (ISIS) et médaille d’argent du CNRS.

Introduction: Georgios Kokotos, professeur, président du département de chimie de l'université d'Athènes

Entrée libre avec coupons de priorité

Traduction simultanée

www.megaron.gr