Journées des talents I

talents2018Débat : intelligence artificielle et emplois, la révolution en marche | VIDÉO

23.02.2018, 18h00 | Auditorium Theo Angelopoulos - IFG

Chaque année, les « Journées des Talents » s’ouvrent sur un débat consacré aux nouvelles tendances du marché du travail. En 2018, la question de l’intelligence artificielle et de son impact sur le travail de demain sera au centre d’un débat entre experts grecs et français.

Voitures autonomes, avions sans pilotes, systèmes de reconnaissance faciale dans les aéroports, diagnostics médicaux effectués par des ordinateurs, assistants personnels, finance algorithmique (avec des logiciels capables d’effectuer 2 000 opérations à la seconde). De plus en plus présente autour de nous, l’intelligence artificielle n’appartient plus au domaine de la science-fiction. Aujourd’hui, elle fascine autant qu’elle préoccupe.

Nombreuses sont les voix de scientifiques, dont celle de Stephen Hawking, qui s’élèvent pour exprimer leur inquiétude devant les retombées de cette révolution : « Réussir à créer une intelligence artificielle serait le plus grand événement dans l’histoire de l’homme. Mais ce pourrait aussi être le dernier ».

L’intelligence artificielle, au coeur de la « quatrième révolution industrielle », va-t-elle tuer ou créer des emplois ? Plusieurs rapports alarmants, comme celui publié par le World Economic Forum, pronostiquent une suppression de millions de postes. À l’inverse, d’autres experts insistent sur les nouveaux postes qui seront créés. Que penser de tout cela ?

Alors que jusqu’à présent seul le secteur industriel était touché par l’automatisation, tous les secteurs d’activités semblent désormais impactés par les avancées de l’intelligence artificielle. Si les algorithmes capables de traiter des bases de données géantes sont déjà largement utilisés dans le secteur de l’assurance, de la banque, du marketing, de la médecine ou même de la traduction, ce sont tous les métiers ayant trait à la relation homme-machine qui seront certainement amenés à se développer.

Dans une récente étude (« Emerging Technologies’ Impact on Society & Work in 2030 »), Dell Technologies et l’Institute for the Future estiment que 85 % des métiers qui seront exercés en 2030 n’existent pas encore.

C’est dire le défi immense auquel il faudra faire face pour orienter et former les jeunes qui entreront sur le marché du travail.

Avec :

Andreas Caracostas, Senior Manager, Accenture
Christos A. Ioannou
, Directeur, département emploi et marché du travail, SEV
Hervé Monange, secrétaire général du Conseil d'orientation pour l'emploi (France)
Manolis Patiniotis, professeur adjoint, département d’histoire et philosophie des sciences, université d’Athènes
Dominique Turcq, président de l’Institut Boostzone (France)

Animation : Valia Kaïmaki, journaliste


Entrée libre, Traduction simultanée

Des attestations de présence seront délivrées aux étudiants.