La science et l’innovation au service de la gestion des risques naturels

RISQUES_NATURELSEn Partenariat avec l’université Aristote de Thessalonique

Cycle « Jeunesse innovante » - Développer l’économie du bien-être

10.10.2019, 18h30 | Université Aristote - Faculté d’ingénierie, Thessalonique

La sécurité est le deuxième besoin fondamental de la pyramide de Maslow, inhérente au bien-être. Parmi les risques dont l’homme a tenté de se protéger dans l’histoire, les risques naturels ont joué un rôle majeur, qui prend de l'ampleur dans le contexte du réchauffement climatique.

Cependant, face à ces risques, l'homme a démontré par le passé sa capacité d'invention et d'innovation pour limiter les risques.

> Quelles sont les solutions qui apparaissent aujourd'hui pour limiter la menace des phénomènes naturels sur nos vies ?
> Quels sont les grands enjeux futurs en matière de risques et quelle pourrait être la situation dans le monde à l’horizon 2030 ?

Les Instituts français de Grèce et de Thessalonique organisent en première partie de soirée un panorama des innovations liées à la prévention des risques naturels, en particulier des phénomènes rapides et aux conséquences importantes tels que les inondations, les séismes et les incendies de forêt qui ont affecté la Grèce ces dernières années. Les innovateurs français et grecs partageront leurs idées et leurs projets, ainsi que les progrès réalisés en termes de sécurité.

Une deuxième partie de soirée sera consacrée à un débat afin d’entrevoir ce que pourrait être la stratégie d’atténuation des risques dans le futur, en réfléchissant tout d’abord aux risques à l’horizon 2030, à leur intensité et à leur récurrence, puis dans un second temps en dressant la liste des priorités en termes de gestion de ces risques.

Programme :

Modération :
Giorgos Toulas, journaliste-rédacteur du magazine Paralaxi et Giorgos Goniadis, internationaliste spécialisé en stratégie de développement durable.

18h30 │ Introduction

19h00 │ Présentations : « Les solutions innovantes pour faire face aux risques naturels »

« Financer et organiser l’aide d’urgence en cas de catastrophe naturelle »
>>Maria Markoudi et Christina Kostaki, responsable du bureau de Thessalonique et responsable des grands programmes et des volontaires de l’ONG Desmos.

« Améliorer les données et les prévisions météorologiques »
>>Stylianos Kotsopoulos, chef de projet, Draxis.

« Anticiper les risques via les modèles prédictifs »
>>Ioannis Gitas, chercheur à l’Observatoire national des feux de forêts (NOFFi).

« Utiliser les réseaux-sociaux comme des capteurs-citoyen en cas de catastrophe naturelle »
>>Samuel Auclair, ingénieur sismologue du Service géologique national (BRGM).

« Analyser les risques au travers de la surveillance assistée de drones »
>>Kyriakos Yakinthos, directeur du laboratoire de mécanique des fluides de l’université Aristote.

« Utiliser et détourner les technologies et appareils électroniques pour mieux protéger les populations »
>> Gaël Musquet, Hackers Against Natural Disasters (HANDS).

20h15 │ Débat : « Quelle stratégie future en matière d’atténuation des risques ? »

Entrée libre. Attestations de présence délivrées.