Sakınan göze çöp batar de Christian Rizzo

« C’est l’oeil que tu protéges qui sera perforé »

18 & 19|07|2014, 20.00'
FESTIVAL DE DANSE DE KALAMATA

Dans cette pièce créée a Toulouse en 2012, Christian Rizzo s’appuie sur la traversée du danseur Kerem Gelebek, qui a quitte son pays, la Turquie, pour venir danser en France, afin d’exprimer le sentiment de l’exil : «Le fait qu’un autre corps s’approprie ce que j’avais initialement prévu d’accomplir m’a de fait place dans une situation d’exil. Avec cette création, l’exil dont il est question n’est pas tant géographique ou politique qu’existentiel ».



Le spectacle se présente comme une série d’études, qui permet au chorégraphe d’explorer dans le corps d’un autre, le danseur, les principes physiques impossibles a découvrir avec un groupe. Le solo devient un véritable laboratoire chorégraphique. Le titre repris du turc est comme un avertissement : a vouloir trop se préserver, on rencontre le pire.


www.kalamatadancefestival.gr