Pierre Bourdieu

bourdieuImages d’Algérie

27.04-30.06.2017 Exposition | Café de l’IFG
Vernissage le 27.04 à 20h00

Présentée par le Jeu de Paume au Château de Tours en 2011 l’exposition des photographies de Pierre Bourdieu prises en Algérie de 1958 à 1961, est l’occasion unique de découvrir son oeuvre photographique dans le contexte de son travail sociologique.

Les photographies prises par Pierre Bourdieu pendant ses recherches ethnologiques et sociologiques en Algérie au moment même de la guerre de libération nous permettent de partager son regard sur le monde social sous un autre angle.

Nike Shox Avenue 802

Enfouies pendant quatre décennies dans des cartons, ces photos témoignent d’un voyage initiatique et d’une conversion biographique profonde se trouvant à l’origine d’une trajectoire scientifique et intellectuelle extraordinaire. Se sentant totalement démuni face à ce laboratoire social immense et en état de guerre, faisant du terrain une véritable aventure, il s’est jeté inévitablement dans le travail, a expérimenté et utilisé toutes les techniques de recherche ethnologique et sociologique possibles.
Adversaire résolu du colonialisme français et de l’oppression militaire, Pierre Bourdieu faisait de ses recherches une oeuvre radicalement politique et engagée : il voulait témoigner de tout ce qu’il observait, il voulait comprendre un monde social déboussolé et traversé de contradictions et d’anachronismes.
L’objet des photos et leurs messages sociologiques, les effets d’une crise à la fois économique, sociale et culturelle et les symptômes de pathologie sociale les accompagnant, dépassent de loin le contexte historique et ethnographique spécifique dans lequel Bourdieu les a prises. Les présenter aujourd’hui ici à Athènes, dans un lieu touché profondément par une précarisation des conditions d’existence, vise à faire voir que la « misère du monde » se lit dans les faciès des hommes et des femmes et reflète une condition humaine profonde par-delà des contextes spatiaux et temporels.

27.04.2017, 18h00 | Auditorium Theo Angelopoulos - IFG

Table Ronde
Une sociologie visuelle des économies de la misère

Franz Schultheis, professeur de sociologie à l’université de Saint Gall, président de la Fondation Bourdieu
Christine Frisinghelli, conservatrice des archives photographiques Pierre Bourdieu à Camera Austria International
Tassadit Yacine, directrice de recherche, EHESS
Georges Nikolakakis, professeur d’anthropologie à l’université de Crète
Iraklis Papaioannou, directeur du musée de la Photographie à Thessalonique
Nikos Panayotopoulos, professeur de sociologie à l’université d’Athènes et vice-président de la fondation Bourdieu

L’exposition sera ensuite présentée à Thessalonique.