Lycée d’Antissa-Mytilène, à Marseille : mai 2013

Professeur responsable : Anna Kalyva

PHOTOS

Les élèves de la Première classe du Lycée d’Antissa, Mytilène, lauréats du Grand Prix de la Francophonie 2013 partagent leur voyage, leurs impressions et l’expérience de leur participation au concours organisé par la région PACA dans le cadre du Printemps des Lycéens et des Apprentis 2013.

Ils racontent leur séjour…

-       Mais pourquoi apprendre le français ?

-       Pourquoi participer au concours de la Francophonie sur le sujet « Alors raconte » ? Sans compter qu’on ne sortira certainement pas gagnants…

-       Attends, j’ai une idée…

-       Moi aussi.

-       Comment dit-on en français « Il était une fois » ?

-       Est-ce que le conte du Petit Chaperon rouge existe en français ?

-       Comment on tourne un plan ? Et le montage, qui s’en occupera ? Ah, madame on ne va pas y arriver, en plus on a nos moutons, les autres devoirs du lycée…

Ainsi commença l’aventure de l’enseignement du français dans notre lointain petit village : la participation au concours de la Francophonie 2013 avec un court-métrage et l’apprentissage du français ; les élèves tout aussi intéressés par ces deux sujets qui parfois s’entremêlaient !

Et quelle surprise inattendue à l’annonce de l’obtention du Grand Prix du concours qui se traduisait par un voyage à Marseille pour tous les élèves de la Première classe du Lycée d’Antissa, afin de participer à un autre concours organisé par la région PACA au sein du Printemps des Lycéens et des Apprentis 2013 !

-       Madame, comment on dit en français « enchanté »? Attendez, il faut l’écrire ! Tassos, apprends-le comme il faut ! Et qu’est-ce qu’il faut  dire pour les remercier ?

-       Qu’est-ce que mangent les Français ?

-       On va devoir parler seulement en français ?

 

Le voyage commença mardi 14 mai tout d’abord en car, au départ de notre petit village jusqu’au port de Mytilène, puis en bateau en direction d’Athènes.

Les élèves sont arrivés à l’Institut Français d’Athènes (VOIR PHOTOS ARRIVÉE À L’IFA) mercredi matin. Ils ont pris leur petit déjeuner avec les responsables du service de coopération éducative de l’Ambassade de France en Grèce qui ont organisé leur séjour à Marseille, mesdames Odile Cobacho,  Emmanuelle Boillon et Hélène Béi, et en présence de la Conseillère scolaire, madame Chryssoula Tsigri. Ils ont ensuite visité les locaux, ont rencontré beaucoup de monde, se sont présentés, ont salué, plaisanté en français – dans la mesure du possible étant donné qu’ils étaient tous débutants –, ils ont feuilleté des livres à la Médiathèque Octave Merlier et, en début d’après-midi, les voilà partis pour l’aéroport. Destination : Marseille.

Arrivés tard dans la soirée en Camargue (VOIR PHOTOS ARRIVÉE EN CAMARGUE) en même temps que les délégations israélienne et égyptienne, rien ne pouvait les empêcher de faire connaissance à bord du car, de parler, de sourire et de se donner rendez-vous pour le lendemain.

-       À demain ! Bonne nuit !

-       Et demain on va où ? On va voir quoi ?

 

La journée du jeudi commença par une visite à Arles (VOIR PHOTOS ARLES) où les adolescents ont admiré les monuments, les Arènes, l’espace Van Gogh, le théâtre antique ; ils se sont baladés le long du fleuve et dans les ruelles pittoresques, ont visité des églises gothiques, des expositions de photographie, des galeries et tout cela en compagnie d’élèves venus du monde entier.

Ils sont rentrés le soir à l’hôtel situé au bord du Rhône dans un espace fleuri et serein. Après un dîner gastronomique, la fête a commencé (VOIR PHOTOS SOIRÉE DU JEUDI SOIR – MAEVA) : danse, musique, show, divertissement, jeux, rires et rencontres avec des élèves d’autres nationalités. Car 2 500 élèves ont beaucoup de choses à se raconter !

-       Madame, vous pensez que je vais m’en sortir avec le montage ? Je ne maîtrise pas parfaitement ce logiciel...

-       Quel sera le sujet du film ?

-       Quand va-t-on écrire le scénario ? Et en plus nous ne parlons pas bien français…

 

Vendredi fut le grand jour. Arrivés sur les lieux de la manifestation, un arrosoir, un cerf-volant et une tablette de prise de vue et de montage ont été remis aux apprenants (VOIR PHOTOS FAIS TON CINÉMA). Le but : la création en quelques heures d’un court-métrage, sur un sujet libre, à condition d’utiliser ces objets dans le film ! Autour d’eux d’autres jeunes se mesuraient au chant, à la danse, à la peinture, à la sculpture, au théâtre, aux sports, à la mode… Une osmose d’individus, d’arts, de civilisations et d’idées neuves. Du jamais vu !

Des albums, des sacs, des livres, des drapeaux, des t-shirts, des gobelets, des calepins, des stylos, des casquettes, des imperméables, des affiches et la coupe remise par le Président de la région PACA en présence de milliers d’adolescents et d’adultes… tout cela reflétait l’expression de la générosité française.

-       Merci Madame pour la Francophonie !

-       Merci mille fois à l’Institut Français d’Athènes et à l’Ambassade de France en Grèce pour ce sublime voyage !

-       Rendez-vous l’année prochaine au Printemps des Lycéens et des Apprentis 2014 !

-       Amen !

 

C’est avec ces mots que les lycéens d’Antissa ont salué Marseille, ravis des paysages, de l’hospitalité et de cette extraordinaire manifestation, heureux d’avoir pu s’en sortir et de faire le film, même s’ils n’ont pas reçu de Prix, contents d’avoir été récompensés pour leurs efforts, agréablement surpris et inspirés par la créativité de leurs camarades étrangers. Cela fut de loin la meilleure motivation !

 

Comme c’est beau de faire son premier voyage dans un pays étranger dans de telles circonstances. Et de pouvoir dire à propos de ses apprenants : oui, ils sont allés en France !