Coopérer à l’école... pourquoi et comment ?

freinet_1_thumbnailCycle « Gérer les différences à l’école »

Éducation d’aujourd’hui et de demain

31.10 & 01.11.2019 | Auditorium Theo Angelopoulos - IFG

L’IFG et le groupe pédagogique pour la promotion de la pédagogie Freinet en Grèce Skasiarheio, organisent deux journées de rencontres autour de la thématique de la coopération à l’école.

Avec le soutien des Directions régionales de l'enseignement primaire d'Athènes A', B', C', D', de l'Attique de l'est, de l'Attique de l'ouest et du Pirée.

31.10.2019, 18h00-21h00

En France, une étude a été menée entre 2001 et 2006 dans des classes Freinet de l’école élémentaire Hélène Boucher à Mons-en-Barœul, zone d’éducation prioritaire particulièrement difficile, de la banlieue lilloise. Les élèves accueillis dans cette école étaient issus de familles immigrées, en situation de grande précarité. Les actes de violence scolaire y étaient très fréquents. Une équipe de chercheurs de l’université de Lille III, sous la direction du professeur Yves Reuter, a démontré que l’adoption de pratiques coopératives était efficiente :la violence a baissé, les progrès scolaires ainsi que le climat se sont améliorés, les performances scolaires des enfants ont dépassé la moyenne.

La recherche montre également l’efficacité de l’apprentissage individualisé dans les classes coopératives. La gestion de l’hétérogénéité dans la classe permet donc la démocratisation de l’école.

De même, en Grèce, le programme pilote de formation en pédagogie Freinet mis en œuvre par le groupe pédagogique pour la promotion de la pédagogie Freinet en Grèce Skasiarheio en collaboration avec l’Institut des politiques éducatives et le ministère de l’Éducation depuis 2017, a contribué à la création de classes Freinet dans 60 écoles primaires et secondaires. D’après les résultats des enquêtes menées auprès des enseignants, des enfants et des parents, les effets se révèlent très positifs pour toute la communauté scolaire.


31.10.2019, 18h00

Projection Vivement l’école de Isabelle Cadière, 60’

Tourné à l’école Freinet de Mons-en-Barœul, France

Film sous-titré en grec


31.10.2019, 19h00-21h00

Table-ronde « La place du collectif et de l’individuel dans les classes Freinet »

Avec la participation de : Angeline Mazzoli enseignante de l’école Freinet de Mons-en Barœul, Katerina Paouri et Maria Karafotia, enseignantes dans des classes Freinet pilotes d’Athènes

Entrée libre sur inscription, traduction simultanée

Attestations de présence délivrées


01.11.2019, 18h00-20h00

Ateliers « Coopération à l’École »

« La place du collectif et de l’individuel dans les classes Freinet », Angeline Mazzoli (en français) | (Salle Montparnasse – Bât. Α – Rez-de-chaussée)

« Le journal scolaire dans une classe Freinet », Maria Kantourou et Zoi Morou | (Salle R. Milliex – Bât. Α – 1er étage)

« Développer la coopération avec les outils de la pédagogie Freinet », Sofia Lahlou et Maria Karafotia (groupe 1) | (Salles 10-11 – Bât. Β – 2e étage), Katerina Paouri et Maria Zaharopoulou (groupe 2) | (Salle 17 – Bât. Β – 2e étage)

Ateliers réalisés par des enseignantes, membres du groupe pédagogique Skasiarheio et chargées du programme pilote pour la promotion de la pédagogie Freinet en Grèce


Entrée libre sur inscription : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSf2dtEPKjTycGSdLqLWZG2_ZBhMLmiyyQoSt3t3lcGKF9RQVg/viewform

Attestations de présence délivrées