La diversité linguistique au sein de l' école grecque contemporaine

plurilinguismeRéflexion et perspectives journées d' étude a destination des enseignants grecs

24 & 25.02.2020 | Athènes (IFG) et Thessalonique (IFT)

Invitation de la Direction régionale d'enseignement de l'Attique

RESSOURCES PÉDAGOGIQUES

Table-ronde | Atelier 1 | Atelier 2 | Vidéo 1 | Vidéo 2

 

 

L’ Institut français de Grèce continue de proposer des formations didactiques, au plus près de la pratique des classes. Dans une optique plurilingue et multiculturelle, le français, langue internationale enseignée dans le système éducatif grec, se veut une langue-pont pour comprendre d’autres langues, à commencer par les langues romanes mais pas seulement.

La démarche proposée au travers de cette formation constitue également un point de départ pour l’approche des principes de démocratie, de liberté et d’humanisme, comme une fenêtre ouverte sur ces valeurs.

Programme

12h-14h | Table ronde « Comment gérer la diversité linguistique à l’école grecque : enjeux et pistes d’action pour la classe »

Avec la participation de :

- Dominique Macaire, professeure des universités en Sciences du langage et Didactique des langues et du plurilinguisme, Université de Lorraine

- Séverine Behra, maître de conférences, université de Lorraine/ESPE INSPE Université de Lorraine-Inspé

- Katerina Mpazigou, Coordonnatrice pédagogique de développement durable, 1er Centre régional de planification éducative de l’Attique

Modération : Stelios Markantonakis, Coordonnateur pédagogique de français, 1er Centre régional de planification éducative de l’Attique

Interventions d’enseignants de Lettres grecques du Collège interculturel d’Athènes : E. Mpourounis, K. Chrysanthos, M. Pritsioulis, O. Pagoulatos. Présentation de techniques d’enseignement dans le cadre de classes multiculturelles et plurilingues.

Présentation du programme d’enseignement du grec dans un contexte francophone par une enseignante de français, Panagiota Mpenekou (2e Centre d’accompagnement éducatif et consultatif).

Depuis quelques années, les mobilités évoluent, notamment par l’importance de flux migratoires, particulièrement vers la Grèce. Si la société civile et l’école s’accordent désormais sur l’intérêt et le potentiel des situations multilingues et des biographies plurilingues des élèves, il n’en demeure pas moins que leur gestion reste difficile pour les professionnels de l’enseignement.

La journée d’étude permettra de soulever quelques questions liées au travail des enseignants, à l’accueil des jeunes dans les classes de langues et de grec et à la connaissance de représentations sous-jacentes :

1/ La diversité des langues en contact dans les classes

En Grèce, les enseignants de langues comme les enseignants de grec sont confrontés à une multitude de langues qu'ils ne savent pas toujours gérer ou accueillir dans leurs programmes.
Que faire par exemple dans une classe quand une partie de la classe vient d'Afghanistan, de Syrie, d'Irak ou d'ailleurs, avec des langues très éloignées des langues européennes ?
Que faire en tant qu’enseignant de langues ou de grec lorsque l’on ne maîtrise pas soi-même les langues et les cultures d’origine de certains élèves ?

2/ La gestion des apprentissages – vers de nouvelles modalités dans la durée

Les enseignants grecs sont confrontés à toutes les formes de migration : Que faire avec des enfants de 7, 10 ou 15 ans qui ne savent pas eux-mêmes combien de temps ils resteront en Grèce ? Définitivement ? 1 an ? 1 mois ? 1 semaine ? Cette situation nouvelle peut désemparer les professionnels de l’enseignement des langues (langue dite nationale, le grec, comme langues vivantes étrangères dont le français).
De ce fait, pour les enseignants, la notion de durée et d’apprentissage prend une coloration différente de celles que l’on connaissait à ce jour.
Des séquences plus brèves, des objectifs plus concrets et des liens avec les langues-cultures de la maison deviennent nécessaire pour engager les élèves et les inclure dans la classe ou l’école. Que proposer ? Peut-on identifier des compétences-clés, des questions prioritaires pour une approche inclusive de la diversité ?

3/ Le français comme langue pivot pour une éducation davantage inclusive

L’un des possibles serait de contourner les difficultés spécifiques liées aux langues elles-mêmes et de s’adosser au français comme langue pivot, moins connotée que d’autres langues (anglais notamment) pour contribuer à une formation plus harmonieuse à la diversité des langues-cultures.
Dans ce sens, des typologies d’activités spécifiques d’une part, et des interactions dans la classe avec les divers acteurs d’autre part, pourront être identifiées lors de cette rencontre.

14h30-16h30 | Ateliers thématiques à destination des enseignants de disciplines linguistiques et disciplines non linguistiques. Chaque enseignant participant peut choisir l’un ou l’autre thème d’atelier :

1. Tâches et outils de classe au service de la diversité inclusive : enjeux, compétences, exemples.
Dominique Macaire, professeure des universités en Sciences du langage et Didactique des langues et du plurilinguisme, Université de Lorraine

2. Que se passe-t-il lorsque la classe est multilingue ? Interactions, rôles et places ? Comment lever les difficultés rencontrées ?
Séverine Behra, maître de conférences, université de Lorraine/ESPE INSPE Université de Lorraine-Inspé

3. « SUPPORTING MULTILINGUAL CLASSROOMS » : programme du Centre européen pour les langues vivantes – Outils pour l’enseignement des langues.
Katerina Arampatzi, Maria Nezi
Coordonnatrices pédagogiques de Lettres grecques, 1er Centre régional de planification éducative de l’Attique

4. Méthodes alternatives d’évaluation en cours d’Histoire dans le cadre de classes mixtes.
Panagiotis Gatsotis, Coordonnateur pédagogique de Lettres grecques, 1er Centre régional de planification éducative de l’Attique

5. Haiku et diamante : « Jouer » avec la langue et les formes poétiques.
Georgia Polyzoi, Coordonnatrice des maîtres d’école, 1er Centre régional de planification éducative de l’Attique

6. Le plurilinguisme comme objet d’enseignement en cours de langue étrangère.

Stelios Markantonakis, Coordonnateur pédagogique de français, 1er Centre régional de planification éducative de l’Attique
Antigoni-Melissa-Iris Chatziioannou, Coordonnateur pédagogique d’allemand, 1er Centre régional de planification éducative de l’Attique

Table ronde : entrée libre sur inscription https://forms.gle/1V8bct5sHt4ivErt8
Traduction simultanée

Ateliers : entrée libre sur inscription https://forms.gle/1V8bct5sHt4ivErt8
Travaux en français et en grec

Attestations de présence délivrées.

Journées d'étude organisées par le 1er Centre régional de planification éducative (PEKES), le Service de coopération éducative de l’Institut français de Grèce, avec le soutien de la Direction de l’enseignement primaire et secondaire de l’Attique et de la Direction de l’enseignement primaire et secondaire de Macédoine centrale.